Archive for Term: Nature morte

Siegbert Hahn s’est intéressé à la Nature morte dès le commencement de son parcours artistique. La particularité de ses Natures mortes réside dans la composition d’objets et de surfaces. D’un côté, il installe fruits et légumes dans leurs dimensions naturelles, donnant naissance à une sensualité qui flatte l’œil. Ou encore, il pose des objets dans leur dimension originale avec un paysage lointain et fuyant en arrière-plan.

Par ce jeu de taille et de perspective, les fruits et légumes en premier plan sont tels des monuments à l’effigie de la Nature. L’éloignement en perspective du second et de l’arrière-plan renforce l’imminence créée par le premier plan qu’on voudrait toucher. La vue dans le lointain est telle une fenêtre ouverte sur l’intemporalité. Les fruits et les légumes des Natures mortes constituent les symboles de la Nature.

Affichage de 1–12 sur 35 résultats